CHEVILLY LARUE ELAN : site officiel du club de foot de CHEVILLY LARUE - footeo

Résumé du tournoi en BRETAGNE

28 février 2012 - 17:32

 Après un week-end riche en émotions, il me paraît important de laisser une trace pour décrire les moments que nous avons partagé tous ensemble en Bretagne.

 Le voyage commence dès vendredi avec un départ à 14h emmené par nos formidables chauffeurs Nordine, Patrick et Hervé. Cinq heures plus tard de route et de fous rires avec les enfants, nous arrivons enfin au Gite La Villeneuve, (http://www.gites.fr/gites_gite-de-la-villeneuve_hede-bazouges_22830.htm), lieu où nous dormirons deux nuits. Nous sommes très agréablement surpris par ce gîte aux grands espaces de vies, avec des chambres confortables à l’étage, plusieurs salles de bains et surtout une immense pièce à vivre nous permettant de partager les repas tous ensemble. Chacun prend ses marques dans le gîte, mais très vite l’objectif du tournoi nous revient, il est donc l’heure pour les enfants d’aller prendre une bonne dose de sommeil indispensable à la compétition du lendemain.

 Après une nuit assez courte pour les parents, (nous ne voyons pas du tout pourquoi !!!), ce sont des enfants éveillés et motivés que nous retrouvons dès 7h du matin pour le petit déjeuner en équipe : je leur fait un petit discours pour les motiver et leur montrer ma pleine confiance en eux.

 

 

Départ en mini bus à 9h avec une concentration maximale, tout le monde est déjà concentré et pense à notre objectif : se qualifier.

 Notre premier adversaire est ASPTT CEAN, match assez timide et tendu qui se soldera par un résultat de 0 à 0 malgré nos trois occasions évidentes stoppées brillamment par le gardien adverse.

 Une heure plus tard, nous affrontons ROSPEZ où une victoire est impérative après notre match nul précédent ; cela se réalisera avec une victoire 1 à 0 grâce à une magnifique entente entre Mattéo EMILE et Octave HERRY.

 Juste avant le repas de midi, nous jouons contre une équipe locale de Bretagne, LAMBALLE, qui nous a visiblement réussi puisque nous sommes parvenus à gagner ce match par deux buts d’écarts : le premier inscrit par Mattéo EMILE qui a libéré tout le groupe et permis à Iliès IKHLEF d’enchaîner sur un pénalty peu de temps après.  

 

 

 Le temps pour les enfants, éducateurs et fervents supporters de prendre une pause déjeuner bien méritée avec pour certains un repas typique breton (crêpes cidre) et d’autres plus carnassier (poulet frites). Les enfants se reposent et discutent beaucoup avec les éducateurs sur l’enjeu de cette après-midi. En effet, il nous reste deux matchs décisifs pour arriver en quart de finale, deux victoires sont indispensables pour nous mettre à l’abri et continuer ce rêve.

 

 

 Reprise pour nous à 13h50 avec le match le plus dur du tournoi : EVREUX. Cette équipe est montée en puissance au fur et à mesure du tournoi avec deux grosses victoires précédentes soldées par de nombreux buts (6a0 puis encore 6a0). La tâche n’allait pas être facile, mais je préfère leur tenir un discours d’avant match rassurant leur disant qu’ils sont plus forts qu’eux et que l’on doit gagner. Mon appréhension s’est confirmée au bout de quelques minutes de jeu avec beaucoup trop d’engagement, des tacles à retardements sur un terrain boueux et donc dangereux pour les enfants : nous aurons rapidement deux blessés (Thomas BECU et Iliès IKHLEF) contraints de sortir sur blessure et donc de les faire remplacer.

 Cependant nous avons une telle hargne que nous provoquons la chance et marquons assez rapidement par le biais de Mattéo EMILE sur une superbe ouverture d’Octave HERRY. L’équipe adverse se met alors à multiplier les occasions, les pressions et les fautes mais mes joueurs ont été très solides et ont su resserrer les lignes. Un peu plus tard, Mattéo EMILE sera à son tour touché à la cheville après un tacle par derrière dangereux et non sifflé.

 Le bilan de ce match est donc assez mitigé : très heureux de la victoire et de mon équipe héroïque mais inquiet et énervé par mes trois joueurs blessés que nous emmenons à l’infirmerie. Seulement Mattéo EMILE pourra reprendre sa place avec une douleur à la cheville, pour mes deux autres joueurs le tournoi s’achève. Nous croyons tout de même en nos chances de réussite et j’essaye de montrer tous les aspects positifs de cette rencontre : combativité, engagement et collectif.

 Notre dernier match se déroulera contre SERRIS, une victoire nous permettrait d’accéder aux quarts de finale et nous rapprocher un peu plus de l’objectif tant attendu. Dès les premières minutes, notre équipe est en difficulté, je sens les enfants épuisés et mon équipe amoindrie mentalement par les blessés et malade de l’équipe (HELOIM depuis le matin). Je tente pourtant de les motiver, leur redonner confiance, mais leur jeu est lourd et lent, ils ne remontent pas assez vite le ballon pour nous procurer des occasions et l’équipe adverse en profite. Au terme de ce match, nous nous inclinerons 2 à 1 avec beaucoup de regrets car l’adversaire était largement à notre portée.  

 

 

 La compétition s’arrête ainsi tristement et brutalement pour nous, mais je reste très fier de ce que mon équipe a montré. Nous avions de réelles possibilités dans ce tournoi et nous sommes bien défendus face à ces équipes, notre travail n’a pas été totalement récompensé mais cette participation est déjà une énorme chance. Je retiendrais surtout le match contre Evreux qui a été à la fois le meilleur au niveau du jeu et de la combativité mais le pire au niveau des conséquences sur mes joueurs. Comme quoi un match peu avoir deux visages et de lourdes conséquences dans la tête de mon équipe : le mental est donc très important et encore à travailler.

 

 

 Nous avons eu du mal à digérer cet arrêt brutal de la compétition, mais j’ai vite rassuré mon équipe pour que nous puissions achever notre week-end sur une touche agréable. Nous passons donc la soirée au gîte avec un bon repas préparé par tous les parents venus nous accompagner, dans une ambiance festive et détendue. Puis j’improvise un petit tournoi de Playstation pour détendre les enfants et partager un moment avec eux.  

 Le lendemain, pour achever notre week-end et profiter du lieu où nous résidons, nous décidons d’aller visiter la très belle ville de Saint Malo. Petit tour par la ville intra-muros, avec une magnifique vue sur la mer et quelques escalades dans les rochers. Je décide de manger tranquillement avec mon équipe près des plages tandis que les parents se promènent dans le village et testent le glacier typique SANCHEZ.

 Nous reprendrons la route vers 14h30 avec deux arrêts avant d’arriver à Chevilly La Rue à 18h30, les enfants sont heureux de ces deux jours et des nombreux instants partagés tous ensemble.

 

 

Ce week-end m’a vraiment marqué par la formidable entente entre mes joueurs et la complicité qu’il existe entre nous : ce lien est assez unique et vient notamment du fait que cela fait des années que je les suis et les voit grandir. J’éprouve un réel attachement envers ces petits que je considère comme mes enfants et je les remercie pour ces moments de bonheur qu’ils me font partager. Je remercie tout particulièrement les parents qui ont tous accompagnés les enfants et ont beaucoup aidé dans la vie au gîte. Mes remerciements également à mon précieux adjoint Hervé EMILE, ainsi qu’à Nordine pour son aide tout au long du séjour et enfin, à Hichem et Aziz toujours présents dans les moments importants du groupe. Enfin, merci à Thierry pour l’organisation du tournoi, le logement et son implication indispensable à la vie de ce club.

 

 

Personnellement j’ai encore des souvenirs partout dans ma tête, j’ai vécu de moments juste inoubliable avec que des personnes que j’aime que sa soit ma famille, mes amis, les parents, mais surtout les enfants que j’aime profondément.

FLEURY Frédéric  DOUNG Darren (cap)  IKHLEF Ilies  ONDZE Héloim  HERRY Octave  EMILE Mattéo  BECU Thomas  GALLO Mattéo

 

BOISSEAU Nicolas

Commentaires

Staff
Hervé EMILE
Hervé EMILE 3 mars 2012 11:57

Tout à fait Patrick ! C'est vrai que ce match contre Evreux nous a tous marqué. Je croyais avoir vu le pire contre l'Haÿ-les-Roses en critérium mais là c'était le cran au dessus. Je revois ce tacle sur Darren au poteau de corner, s'il ne saute pas, il repart avec une jambe sous le bras ! Mais nos garçons ont été héroïques et nos supporters magnifiques. Malheureusement, les coups adverses ont emporté avec eux le plaisir de jouer. La défaite contre le FC Serris est triste mais anecdotique à mes yeux. Nous avons porté haut les couleurs du club même si l'objectif final n'est pas atteint et surtout nous avons vécu au delà du sport un super week-end.

Staff
patrick wager
patrick wager 1 mars 2012 10:33
Entraîneur

C'est vrai les u10 sont passés a côté de peu de chose pour le tournoi de juin mais il est vrai que le match contre evreux a fait du mal au groupe et sans cela peut etre que????? on le sera jamais. J'ai apprecier ce week-end avec tout le monde même si je n'étais pas en compétition mais je vivais les matchs a fond en encourageant les enfants. Je tiens a féliciter les joueurs et leur coach pour le parcour qu'ils ont fait.

Staff
bruno battistini
bruno battistini 29 février 2012 08:12

SLT Nicolas, c'est vraiment génial grace à ce site nouvellement crée et à ton super commentaire, j'ai pu comme si j'y étais, vivre ce magnifique tournoi. Bravo à tous le club continue de grandir.

E-JOURNAL

ANNONCE

Planning des entraînements 2013 - 2014

Cliquer ICI

(lien à venir)